Un petit tuto pour peindre une ancre ou tout autre pièce de métal potentiellement (très) rongée par la rouille 😉

Mon cobaye du jour est un bosco des diables osseux pour le jeu Rum & Bones qui a eu la bonne idée de se battre avec une ancre :

L’ancre, cette arme discrète, légère et élégante…

1- Pour donner de la texture à tout ça je commence par une couche de Dry Rust (Vallejo Game Effects), c’est une peinture qui comporte des petites billes pour simuler le piqué du métal, elle a aussi une joli teinte bien mate. Notez qu’elle ne réagit pas super bien sur palette humide (qui a tendance à disperser les petites billes dans la flotte).

Pour une épée classique (mais bien pourrie quand même) ça suffit, mais pour avoir encore plus de texture j’ajoute une deuxième couche.

Pour une ancre très rouillée rapide vous pouvez passer directement à l’étape 5

2- Je passe ensuite du Gunmetal (Vallejo Game Color) pour avoir une base métallique.

Vous remarquerez l’effet très piqué du métal.

3- Pour avoir un métal vraiment foncé, je passe une couche de Black Templar (Citadel Contrast).

L’aspect ressemble déjà plus à de la fonte.

4- Je repasse les arrêtes avec du Gunmetal (Vallejo Game Color)

Si vous voulez une ancre (presque) neuve, vous pouvez vous arrêter ici, ou oxyder de manière plus légère que ce qui va suivre ^^

5- Je repasse du Dry Rust (Vallejo Game Effects) en laissant quelques traces de métal apparente (mais ce n’est pas obligé, d’où le fait de pouvoir passer toute les étapes de « métallisation »).

6- Je passe ensuite un jus dilué de Rust (Vallejo Game Effects) de manière aléatoire.

Si vous voulez un aspect légèrement rouillé (et relativement réaliste) vous pouvez très bien vous arrêter là (ou faire l’étape suivante avec plus de parcimonie).

7- J’ajoute des tâches de Rust (Vallejo Game Effects) pure. C’est une peinture particulièrement épaisse donc n’hésitez pas à en jouer pour ajouter encore plus de texture à votre métal.

C’est peut être un poil trop, mais au moins on comprend tout de suite 😀
Et voila les 6 boscos prêts à vous refiler le tétanos 😀

Notez que pour une épée ou une armure, la rouille a tendance à s’accumuler dans les zones moins soumises aux frottements, difficilement accessible et/ou endommagées. Typiquement, près de la garde pour une épée, ou dans les jointures/éléments abimés pour une armure. Pour une ancre, qui par définition a passé du temps complètement immergée (dans de l’eau salée en plus!) le problème ne se pose pas, mettez en partout 😀

J’espère que ce petit tuto vous aura plus 😉 N’hésitez pas à poster vos questions en commentaire si vous en avez!