Je me suis récemment procuré le jeu Gloomhaven, qui m’as tapé dans l’œil par une promesse de donjon crawler avec une campagne au long court.

Ce qui m’as également plu c’est le principe du jeu « legacy » (on adhère ou non, mais vu la durée de vie de la campagne qui semble titanesque, peu de chance de toute façon que j’ai la possibilité de la faire plusieurs fois). Pour les figurines, ça se traduit par des petites boites à ouvrir (et donc à découvrir) quand le jeu l’indique.

Au début, on a accès à six classes de bases, donc six figurines à peindre. Les autres seront peintes au fur et à mesure de l’avancée de la campagne 😉

Il n’y a dans le jeu « que » 18 figurines. Probablement pour des questions de budget (le jeu n’est déjà pas donné), les différents monstres et autres ennemis sont des standees en carton.

Bon il faut avouer que les figurines n’ont pas l’air très sexy de prime abord. La contrainte des boites en cartons fait qu’elles n’ont pas dans des poses très dynamique. Elles sont néanmoins plutôt bien sculptées et assez fines.

Le character design est assez perturbants également, les créateurs ont fait le choix de tout faire à leur sauce plutôt que de tabler sur les stéréotypes connus et reconnus comme l’archère demi-elfe, le barbare demi-orque, le roublard humain, la magicienne efle etc. Nous avons donc des races et des classes complètement inédites.

Bon trêve de blabla, voila le résultat de mes six premiers héros peints 😉 J’ai essayé de respecter plus ou moins les artworks :

-La crapule (humain):

-Le perce-esprit (vermling):

-Le bricoleur (quatryl):

-La tisse-sort (orchid):

-Le cœur-de-pierre (savva):

-La brute (inox):

Voila pour les six premiers, franchement j’étais pas forcement convaincu par les fig, mais une fois peintes elles ont quand même plutôt fière allure 😉 Je me suis bien amusé à les peindre, moi qui aime bien mettre des OSL partout 😀

Y’a plus qu’à attendre la fin du confinement pour pouvoir commencer la campagne, et ouvrir les nouvelles boites, et peindre les nouvelles fig 😀