Pour ma deuxième escouade de M:CA, j’ai jeté mon dévolu sur la Domination. Je trouve que leur règles ont un potentielle agaçant assez interessant 😀

Grâce au concours des 700 membres sur le groupe FB de Mars Code Aurora (https://www.facebook.com/groups/marscodeaurora), j’ai eu la chance de gagner le superbe kit Military Order Action Pack qui collait parfaitement à une faction Domination axé sur les croisades/guerriers saints.

Bien sur pour ne pas faire comme tout le monde, j’ai décidé de la peindre en rouge (alors que mes Nomads étaient bleus 😀 ).

Un peu de contexte narratif avant les photos 😉

Le Pape autoproclamé Urbain XXVI, de son vrai nom Otto Van Gruppenhauser était un riche industriel qui, au moment fatidique, put sans peine payer sa place dans l’arche 8, malgré un patrimoine génétique des plus médiocre.

Malgré un âge avancé et une santé plutôt fragile, Otto reste quelqu’un de profondément dépendant au pouvoir. Féru d’histoire, il s’intéresse de près aux anciens régimes et à leur exercice du dit pouvoir, particulièrement ceux qui ont été censurés par E.U.R.O.P.A. (presque tous en fait).

Il est tombé il y a quelques temps sur une section particulièrement caviardée de l’histoire : la religion, plus particulièrement le christianisme. Il fut absolument ébahit devant cette doctrine qui avait réussi à faire adhérer aveuglement ses fidèles à des principes archaïques et absolument anti-scientifique pendant plus de 2000 ans.

Au vu du chaos ambiant depuis la perte de l’arche 11, une idée a commencé à naitre dans la tête du vieil homme : pourquoi ne pas essayer une théocratie au sein de l’arche 8 ? (pour commencer). D’autant qu’il savait que l’influence d’E.U.R.O.P.A. était de moins en moins forte depuis le grand black-out.

Le fond de commerce de Gruppenhauser Corp. c’est le stockage informatique et la robotique. La boite fournit quasiment toute les solutions de stockage de données envoyé sur Mars (c’est d’ailleurs bien pratique pour mettre la main sur des informations historiques soit disant détruites). Elle a également remporté l’appel d’offre pour la maintenance des différents robots d’E.U.R.O.P.A. (mais pas des drones pacificateurs, toujours jalousement gardés par SantaHannah).

Ce fut d’ailleurs un jeu d’enfant d’en détourner plusieurs unités (soit disant irréparable) et de les reprogrammer avec un programme sobrement appelé bible.exe. Une fois informatiquement convertie, les robots font de redoutables soldats très obéissants… Mais pas forcément à leur supérieur hiérarchique.

Ainsi, la section #00, la toute première créée, était presque en tout point fidèle à la lecture la plus rigoriste possible de la bible. Elle appliquait donc ses préceptes vieux de plusieurs millénaires avec une main de fer, et sans aucuns compromis.

Progressivement, les U.R.C. de la section #00 ont commencé à développer des comportements propres. L’élément déclencheur a été la lecture des archives historiques relatant les saintes croisades. De guerriers fanatiques tuant tout ce qui n’était pas chrétiens (soit l’ensemble des créatures vivantes ou non de l’arche), ils se sont investie eux même de la mission de convertir les hérétiques. Se donnant au passage le nom de « croisés de 8 ».

Le bon vieux Otto, qui faillit se faire crucifier par la section #00 à son activation (il remercie encore son précepteur de lui avoir appris le latin) se félicite de ce changement, car depuis son auto-sacre papale, la section lui obéit aveuglement. Et son pouvoir s’en trouve grandement accru.


Les U.R.C. Proserpines ont été crées à partir de robots pacificateurs, leur apparence humanoïdes étant sensé leur donner un coté rassurant… Ce sont donc principalement eux qui s’occupent de l’aspect « diplomatique » des conversions religieuses.

Probablement les plus progressistes de la bandes, ce sont les seules à ne pas être attachés au décorum du chevalier saint armé d’une épée. Pour plus d’efficacité, ils leur ont préféré des carabines laser.

  • U.R.C. Proserpine rang 2 : carabine laser (2 points).
  • U.R.C. Proserpine rang 2 : carabine laser (2 points).

Les U.R.C. Aeternitas proviennent de robots commando, leurs polyvalence aussi bien au contact qu’à distance en fait des guerriers redoutables et redoutés (leur apparence humanoïde n’est pas super rassurante pour le coup).

Armés de nano-lame et de fulgurant (ou pire, de déphaseur), les Aeternitas ne font pas dans la dentelle quand il s’agit de châtier les hérétiques.

  • U.R.C. Aeternitas rang 2 : nano-lame + fulgurant (2 points).
  • U.R.C. Aeternitas rang 2 : nano-lame + déphaseur (3 points).

Les U.R.C. Discord pour leur part sont des assemblages provenant de différents robots. Leur programme de base est celui de robots antiémeute. Ils sont donc particulièrement efficace au corps-à-corps.

Dans la bande, ils font parti des éléments les plus fanatiques et impitoyables. Ils se pensent vraiment l’incarnation (bon pas vraiment l’incarnation vu que c’est sensé être en rapport avec la chaire mais néanmoins…) de nobles chevaliers (alors que c’est surtout des cinglés sanguinaires).

  • U.R.C. Discord rang 2 : nano-lame (2 points).
  • U.R.C. Discord rang 2 : nano-lame (2 points).

Parmi eux, une unité en particulier, la plus fanatique mais néanmoins charismatique, véritable fer de lance de la croisade sacrée de l’arche 8. Elle prend ses ordres directement du pape (et de son programme bible.exe en cas d’imprévus) et les autres lui obéissent aveuglement.

  • U.R.C. Discord rang 2 : nano-lame / officier grade 3 (5 points).

Parmi cette escouade d’élite fanatisée, on trouve deux guerriers qui représentent l’élite de l’élite. Véritable fleuron robotique, ils ont été difficile à détourner. Ce sont des prototypes de robots d’assauts particulièrement secret. Leur entretien n’est pas sous traité par des sociétés tierce normalement. Mais c’était sans compter sur les relations du Pape et de son pouvoir fraichement acquis.

L’U.R.C. Diane, spécialisé dans les assauts rapides est armé d’un redoutable déphaseur. Il n’en est pas moins attaché au décorum propre aux chevaliers, il porte donc une épée d’apparat, jolie mais complètement inutile.

  • U.R.C. Diane rang 3 : Déphaseur (3 points).

L’U.R.C. Pluton, véritable forteresse mobile armée d’un fusil disrupteur longue portée est également très utile comme arme dissuasive. Les brebis égarées sont bien plus dociles lorsqu’il est dans les parages. A l’instar de son acolyte Diane, il porte également une épée d’apparat.

  • U.R.C. Pluton rang 3 : Fusil disrupteur (3 points).

Les croisés de 8 au complet :

Récapitulatif :

  • U.R.C. Proserpine rang 2 : carabine laser (2 points).
  • U.R.C. Proserpine rang 2 : carabine laser (2 points).
  • U.R.C. Aeternitas rang 2 : nano-lame + fulgurant (2 points).
  • U.R.C. Aeternitas rang 2 : nano-lame + déphaseur (3 points).
  • U.R.C. Discord rang 2 : nano-lame (2 points).
  • U.R.C. Discord rang 2 : nano-lame (2 points).
  • U.R.C. Discord rang 2 : nano-lame / officier grade 3 (5 points).
  • U.R.C. Diane rang 3 : Déphaseur (3 points).
  • U.R.C. Pluton rang 3 : Fusil disrupteur (3 points).

Total : 24 points, reste 1 point pour un équipement pour deux rang 2 (des radios probablement).

Je me tâte aussi à sacrifier une figurine (peut être un Discord) pour avoir plus d’équipement. Je verrai à l’usage 😉

J’ai donc maintenant deux bandes jouable pour M:CA (et pas mal de décors). J’espère juste que les couleurs ne font pas trop baby-foot 😀

Bonne peinture 😉