Au début du confinement de 2020, la plupart de mes pinceaux (les fameux Raphaël 8404) avaient décidé de tous me lâcher les uns après les autres. N’ayant pas de stock et la plupart des magasins étant alors fermés, j’ai dû me résoudre à trouver une solution alternative sur le net. C’est là que j’ai découvert la gamme des pinceaux Green Stuff World Verdict !

Green Stuff World, la petite entreprise qui monte

Pour rappel, GSW est une entreprise espagnole spécialisée dans le matériels de hobby sous un seul label. Un peu à la manière de Citadel, cette entreprise fondée en 2014 s’est donné pour mission de rendre accessible des outils, techniques et accessoires existants depuis des décennies dans le monde du modélisme, mais souvent méconnus dans celui de la figurine de jeu, et à un prix toujours très attractif.

Malgré une bonne volonté indéniable de démocratiser l’accès au hobby, GSW a souvent pêché par une qualité inégale pour ses séries “day zero”, même si en général ils ont su se ressaisir rapidement par la suite. C’était le cas lorsque j’avais commandé le premier batch de pinceaux qui s’est révélé être désastreux ! Même avec des pinceaux cheapos achetés en supermarché je n’avais encore jamais vu une qualité aussi médiocre (et je pèse mes mots !).

Non, je ne l’ai pas trempé dans l’acide …

L’amour du risque

Il a quelques mois au détour d’une boutique bien connue de Strasbourg, je constate que les pinceaux GSW étaient toujours vendus. Désormais décliné en Green Serie (synthétique), Silver Serie (Kolinsky) et Gold Serie (Siberian Kolinsky), la gamme s’est refait une beauté tant sur les matériaux utilisés que sur le packaging, et toujours à des prix pour le moins attractifs dans les gammes supérieures par rapport à ce que fait la concurrence : 17,46€ les 4 pinceaux de 00 à 2 en Silver et 28,46€ pour les Gold.

A titre de comparaison avec un set identique on en aurait pour 64,50€ chez Raphaël !!! De quoi aiguiser ma curiosité, même si je ne me fais pas d’illusion par rapport à une telle différence de prix. Connaissant la boite, il y a forcément anguille sous roche. Voyons voir ça !

Silver Serie Kolinsky : la base

Le premier set testé est vendu dans un blister des plus communs est fait de poil de Martre Kolinsky. Pour rappel, le poil de Kolinsky est ce qui se fait de mieux pour la peinture acrylique. Sa mémoire de forme et sa durabilité sont parfaites (sous condition d’entretien régulier) et ils peuvent réellement tenir des années pour une utilisation quotidienne.

On sent tout de suite un changement de qualité !
Un n°2 parfait !

Je dois dire que suis agréablement surpris au déballage. Les matériaux ont changé (adieu le revêtement en laque de chez Wish) et la pointe semble être de bonne tenue, ce qui sera confirmé par deux mois d’utilisation plus ou moins intensive. Pour moins de 20€, on a un des meilleur rapport qualité/prix du marché. Seule la forme effilée avec un réservoir très restreint pourrait rebuter les peintres débutants. En revanche pour les adeptes de glacis / lavis etc, ce sont des perles qui égalent largement des Raphaël, Windsor et Newton et autre DaVinci.

Gold Serie Siberian Kolinsky : le luxe

On sent qu’on est entré dans un autre niveau de Game

D’emblée, ce qui frappe est le soin apporté par le packaging. GSW est coutumier du fait, mais là je dois dire qu’ils ont mis le … paquet.

Une présentation qui en jette pour ce prix !

L’ouverture confirme qu’on est bien entré dans une autre dimension et que GSW prétend se rivaliser au niveau d’un Artis Opus, le prix divisé par 3 (rappel, ce set est vendu à 28€ et quelques, le prix d’un seul pinceau de taille 2 dans certaines gamme !

Comme pour la Série Silver, la qualité des matériaux est irréprochable et les têtes sont redoutablement bien serties dans leur virole. Idem, après deux mois d’utilisation, la forme reste parfaite et c’est un réel plaisir de peindre avec. Le poil de Siberian Kolinski, plus souple et précis que celui de Kolinsky, se comporte merveilleusement bien sur la figurine. Là encore, leur finesse ne les rend pas propres à une utilisation “standard”, mais pour les peintres avancés, c’est vraiment un surprenant régal !

Conclusion

Dire que je suis surpris est un euphémisme. J’ai toujours choisi avec un grand soin mes pinceaux plus que ma peinture, tant ces derniers sont importants à mes yeux. Habitué à des prix assez élevés de l’ordre du 20€ les tailles 1 et 2 dans certaines marques, j’étais franchement dubitatif à l’idée de me voir proposer des sets complets pour le même prix, surtout après les déboires que j’avais connu avec les premières séries. On peut dire que GSW a hautement redressé la barre en proposant le meilleur rapport qualité/prix du marché. Pour moins de 20€, le Set Silver Serie est un must have dont le prix va certainement inciter les peintres amateurs habitués au synthétique à passer à l’échelon supérieur !

PS : J’ai volontairement fait l’impasse sur le set synthétique qui ne présente pour moi pas d’intérêt pour une utilisation avancée, mais pourra convenir parfaitement aux peintres débutants.

VonKrieg